Avis médias ; La Directrice Exécutive d'ONU Femmes est en visite au Sénégal afin placer les femmes dans l'agriculture au centre du programme d'égalité des sexes

Date : lundi 23 juillet 2018

Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d'ONU Femmes, en compagnie du représentant du Ministère de la Femme de la Famille et du Genre du Sénégal,
Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d'ONU Femmes, en compagnie du représentant du Ministère de la Femme de la Famille et du Genre du Sénégal,

Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice Exécutive d'ONU Femmes, entame aujourd'hui, lundi 23 juillet 2018, une visite officielle au Sénégal afin de souligner l'importance de l'autonomisation économique des femmes dans le secteur agricole sénégalais, d'encourager le rapprochement des législations discriminatoires et de promouvoir le leadership féminin et la participation politique.

Les agricultrices représentent jusqu'à 70% de la population active et assurent plus de 80% de la production agricole sénégalaise, notamment en cultures vivrières, mais de nombreuses disparités subsistent entre les hommes et les femmes, notamment sur l'accès à la terre, aux compétences, aux ressources financières et aux marchés.

Dans le cadre de son séjour, la Directrice Exécutive visitera le Réseau des Agricultrices du Nord (REFAN), une coopérative de femmes travaillant sur la production et le commerce du riz qui vise à autonomiser au moins 30 000 agricultrices au Sénégal d'ici 2021, soutenues par ONU Femmes dans le cadre du programme « Agriculture, Femmes et Développement Durable » (AGRIFED). M. Papa Abdoulaye Seck, ministre de l'Agriculture, et Mme Salimata Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, se joindront à la visite du projet. Depuis le début du projet en 2017, plus de 10 000 femmes de la coopérative ont bénéficié de la création de points de vente locaux pour la distribution de riz à Dakar et dans différentes régions du Sénégal, ce qui leur a permis d'augmenter leurs ventes de riz.

La Directrice Exécutive devrait également rencontrer le président du Sénégal, M. Macky Sall, le ministre de la Justice, M. Ismaila Madior Fall, ainsi que la deuxième vice-présidente de l'Assemblée nationale, Mme Awa Gueye, pour plaider en faveur d'une participation politique accrue des femmes au niveau du leadership. En 2010, le pays a adopté une loi qui exige que les partis politiques veillent à ce qu'au moins la moitié de leurs candidats aux élections locales et nationales soient des femmes. Alors que la loi a augmenté le nombre de femmes élues au niveau national lors des élections législatives de juillet 2012, il y a encore des disparités entre les sexes dans d'autres organes de prise de décision qui doivent être traitées.

La nécessité d'aller de l'avant avec la mise en œuvre d'une autre loi qui prévoit l'attribution de 15% des marchés publics aux jeunes femmes entrepreneurs fera également l'objet de discussions lors de la visite. La mission sera l'occasion de dialoguer avec les jeunes femmes entrepreneurs et d'interagir avec les organisations de la société civile. Mlambo-Ngcuka sera accompagnée de Jaha Dukureh, ambassadrice régionale des Nations Unies pour l'Afrique et activiste, qui concentre ses efforts sur la fin du mariage des enfants et des mutilations génitales féminines.

Contact Media :

Alpha BA,  Regional en Communications Spécialist

alpha.ba@unwomen.org