ONU Femmes Sénégal remet le Prix Rose Dieng au Concours eGovLAB Challenge

La coordinatrice du Programme Sénégal Dienaba Wane Ndiaye a été invitée par l'Agence de l'informatique de l'Etat (ADIE) du Sénégal ce mardi, pour remettre le prix Rose Dieng à la meilleure équipe féminine du Concours eGovLABChallenge qui récompense l'innovation numérique.

Date : mardi 26 décembre 2017

La Coordinatrice du Programme Sénégal, Dienaba Wane Ndiaye, remettant le prix Rose Dieng, 3ème prix du concours aux lauréates primées pour leur projet dénommé , ''Build Our Security'' (BOS)
La Coordinatrice du Programme Sénégal, Dienaba Wane Ndiaye, remettant le prix Rose Dieng, 3ème prix du concours aux lauréates primées pour leur projet dénommé , ''Build Our Security'' (BOS)

Les lauréates ont été primées pour leur projet dénommé, ''Build Our Security'' (BOS). Il s'agit d'un dispositif pour assurer la survie du pêcheur. L’objectif est de diminuer le taux de mortalité des pêcheurs, des immigrés, des marins, en résumé toute personne qui emprunte la voie marine. D'autre part, cette plateforme permet aux pêcheurs de s’entre-aider et de communiquer en haute mer et de protéger l'environnement contre la pollution maritime.

Mme Ndiaye s’est réjouie de ce prix qui encourage les jeunes femmes à davantage intégrer le secteur de l’innovation numérique. Elle a ainsi proposé aux lauréates l’accompagnement de ONU Femmes pour la mise en oeuvre de leur plateforme.

Lancé le 27 octobre 2017, le « eGovLAB Challenge » est une initiative de l'ADIE donner le nom complet de l’ADIE qui vise à identifier et soutenir les meilleurs projets numériques qui permettront de mettre en place de nouveaux produits et services innovants conformes aux besoins de l’administration sénégalaise et des citoyens. Ce concours est ouvert essentiellement aux jeunes, étudiants, start-ups et autres indépendants.

Trois grand prix ont été décernés: le prix de l’Emergence (1er prix) avec une invitation à participer au Forum mondial de l’innovation à Las Vegas; le prix de l’Innovation numérique (2ème prix) et le prix Rose Dieng (3ème prix). Tous ont reçu un accompagnement financier de l’ADIE, respectivement de 5 millions, 3 millions et 2 millions de FCFA pour démarrer leurs projets.

Le prix Rose Dieng est une incitation à la pratique des sciences par les jeunes filles. Rose Dieng née en 1956 et décédée le 30 juin 2008, est une scientifique sénégalaise spécialiste en intelligence artificielle. Elle fit un brillant parcours au Lycée Van Vollenhoven de Dakar (actuel lycée Lamine Guèye) et remporta plusieurs premiers prix (mathématiques, français, latin) au Concours Général sénégalais en 1972. Elle est la première femme africaine à être admise à l’école polytechnique de France en 1976 et fut la deuxième femme à intégrer l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) de France. Elle reçoit le prix Irène-Joliot-Curie en 2005 et elle est nommée chevalier de la Légion d'honneur en 2006.

Pour rappel, les dernières études menées en en 2016 par le cabinet Deloitte ont révélé que 31% des femmes sont actives dans le secteur des TIC au Sénégal, contre 25% dans les pays développés. Le nombre de femmes qui aspirent à une carrière dans les TIC augmente d’années en années. De plus 80% des femmes affirment ne pas sentir de différence de traitement sur des sujets techniques ; et 62% d’entre elles estiment que la stratégie de leur employeur favorise autant les hommes que les femmes.