ONU Femmes grandement remerciée pour son soutien aux femmes rurales de RDC

Date : vendredi 21 février 2020

Les agricultrices, éleveuses et pêcheuses venues des provinces de la RDC pour célébrer le lancement du Réseau National des Femmes Rurales RENAFER, soutenu par ONU Femmes. ©Carlos Ngeleka / ONU Femmes
Les agricultrices, éleveuses et pêcheuses venues des provinces de la RDC pour célébrer le lancement du Réseau National des Femmes Rurales RENAFER, soutenu par ONU Femmes. ©Carlos Ngeleka / ONU Femmes

Le 21 février 2020, des femmes venues de 12 provinces de la République Démocratique du Congo ont célébré avec entrain le lancement du Réseau National des Femmes Rurales (RENAFER), soutenu depuis le début par ONU Femmes dans le cadre de son programme Agrifed et son projet Buy From Women.

Alors que la RDC compte moins de 3% de femmes propriétaires de terres agricoles, ce mouvement a pour but de fédérer toutes les associations de femmes actives dans l’agriculture, l’élevage et la pisciculture des 26 provinces du pays. Ceci, afin de mutualiser les compétences et trouver des solutions innovantes aux besoins de leurs membres, comme, par exemple, un accès sécurisé et pérenne à la terre.

Madame Awa Ndiaye Seck, Représentante de ONU Femmes en RDC, s’adressant aux membres du nouveau Réseau National des Femmes Rurales. © Carlos Ngeleka / ONU Femmes
Madame Awa Ndiaye Seck, Représentante de ONU Femmes en RDC, s’adressant aux membres du nouveau Réseau National des Femmes Rurales. © Carlos Ngeleka / ONU Femmes

Madame Awa Ndiaye Seck, Représentante d’ONU Femmes en RDC, a félicité toutes les femmes présentes pour l’efficacité et la rapidité avec lesquelles elles ont travaillé ces 6 derniers mois pour accélérer le lancement du mouvement. Elle les a exhortées à développer leur réseau dans les provinces qui ne sont pas encore représentées. Madame Seck a également salué le bureau nouvellement élu. Il est constitué de 5 femmes venues des provinces de Kinshasa, du Kwilu et du Kongo-Central. Toutes agricultrices, éleveuses ou piscicultrices, elles gèrent entre 28 et 3000 hectares chacune et s’engagent aussi auprès des femmes de leur région.

La Représentante a encouragé les membres du bureau à initier sans tarder une base de données exhaustive, qui rassemble toutes les organisations de femmes rurales de RDC. ONU Femmes en effet soutient ce projet, qui permettra de connaitre plus précisément les besoins et les profils des femmes rurales dans le pays.

Durant la cérémonie, les membres du nouveau réseau ont exprimé leur joie communicative en dansant et chantant entre les allocutions et ont présenté le fruit de leur production. Madame Béatrice Lomeya, Ministre d’État, Ministre du Genre, Famille et Enfant, présidait l’évènement. Elle a déclaré que « le moment est arrivé pour assurer cette autonomisation économique de la Femme, » y compris dans l’agriculture : « C’est vraiment comme si nous prenons le départ avec ce partenariat. » Le Ministre de l’Agriculture, un représentant du Ministère du Développement Rural et la Vice-Présidente de la Commission Nationale des Femmes Entrepreneures du Congo, qui apporte un appui technique au Réseau, ont également félicité les femmes pour leur travail. Tous ont salué l’implication d’ONU Femmes auprès des femmes de RDC et l’ont fortement remercié pour son engagement.