11
résultats trouvés
1 - 11 de 11 résultats
Date:
Vous avez entre vos mains la première newsletter trimestrielle d’ONU Femmes Sénégal. Cette publication reprend les activités phares de notre programme dans nos trois axes d’intervention que sont : la Gouvernance, le leadership et la participation politique des femmes, l’autonomisation économique des femmes et l’élimination de la violence à leur égard. Ce rendez-vous régulier sera un pont entre nous et les partenaires, les médias et le grand public.
Date:
WE-FI vise à lever les barrières financières et non financières des Petites et moyennes entreprises (PME) dirigées / détenues par des femmes dans les pays en développement. Initiée en octobre 2017, WE-FI mobilise les secteurs public et privé pour ouvrir de nouvelles portes aux femmes entrepreneures des pays en développement.
Date:
Le Sénégal a mené, pour la première fois en 2021, une enquête sur lʼemploi du temps. Cʼest une opération de collecte de données statistiques auprès des ménages pour une meilleure connaissance de lʼusage que les individus font de leur temps, notamment le temps consacré aux activités non rémunérées.
Date:
La célébration de la Journée des femmes ce 8 mars 2022 sous le thème ‘’ L’égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable’’ est l’occasion revenir sur le rôle crucial des femmes dans l’action climatique et l’édification d’un avenir durable.
Date:
En réponse à la pandémie du coronavirus, le bureau ONU Femmes WCARO a initié un programme de renforcement de capacités à l’endroit des organisations de femmes. L’objectif de la formation était de renforcer les capacités des organisations de femmes en techniques de fabrication de savon antimicrobien et gel antiseptique afin d’en faire des activités génératrices de revenus dans le contexte de la COVID-19. Au Sénégal, 8 sessions intéractives ont été organisées et ce rapport en présente les éléments clés.
Date:
Le groupe thématique Genre régional souhaite contribuer aux efforts en cours pour faire face à la pandémie actuelle en partageant la présente note aux Coordonnateurs résidents de la région dans le but d’encourager et proposer des outils pour une meilleure prise en compte de la question genre dans la réponse au COVID-19. À ce titre, elle aborde les principaux risques liés au genre en relation avec la pandémie et fait un certain nombre de recommandations pour y répondre.
Date:
L’insuffisance des études sur les Violences Basées sur le Genre (VBG) a amené le Gouvernement ivoirien appuyé par les agences du Système des Nations Unies, a initié des actions destinées à renforcer les structures impliquées dans la lutte contre les VBG.Les structures concernées, souffrent de plusieurs manquements pour mener à bien les missions qui leur sont confiées. Malgré la faiblesse de leurs capacités, ces organes ont obtenu des résultats satisfaisant qui contribuent non seulement à la réduction des VBG, mais aussi à la compréhension du phénomène. Ces résultats ont encouragé des recommandations pour la redynamisation des mécanismes de lutte contre les VBG.
Date:
Le Ministère de la Solidarité, de la famille, de la femme et de l’Enfant de Côte d’Ivoire, avec l’appui financier d’ONU Femmes et du gouvernement Suédois à travers l’initiative H4+, ont commandité une enquête qui a révélé un taux de mortalité maternelle élevé. Les résultats ont révélés des niveaux élevés de VBG (Violences Basées sur le Genre) qui principalement sont la cause des décès maternels. Plusieurs recommandations ont été faites pour pallier à ces décès liés aux VGB en Côte d’Ivoire, entre autre la sensibilisation des populations, la formation, le financement de projets, le renforcement des capacités et l’alphabétisation des femmes en vue d’un meilleur accès à l’information.
Date:
Financé par ONU Femmes, et à travers le fonds français Muskoka, le Ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida (MSLS) de Côte d’Ivoire, en référence aux OMD 4 (réduire la mortalité infantile) et OMD 5 (améliorer la santé maternelle) a conduit dans certains centres hospitaliers du pays une étude exploratoire pour évaluer l’ampleur des violences faites aux femmes dans les Services de la Santé de Reproduction. Les résultats ont permis de montrer que des violences de formes diverses (exemple : l’abandon des parturientes sur le lit d’accouchement, etc…) existent dans les différents services hospitaliers étudiés. La formation des agents de Santé et la sensibilisation font partie de la dizaine d’actions préconisées pour enrayer ces violences.
Date:
Dans cette édition : Pertinence au niveau global et transversalité du mandat du Programme Conjoint - Le programme conjoint et un agenda de développement global en pleine mutation
Date:
Cette édition traite des questions de la Santé de la Femme au Malawi et au Sénégal, de l'Education au Burkina Faso et en Afrique, de la Paix et la Sécurité à l'Union Africaine et au Cameroun, de la Femme dans l'Agriculture au Mozambique et en Ethiopie et de l'Autonomisation Economique des Femmes à travers l'Afrique.