Investir dans les femmes pour la paix et la sécurité : la République Démocratique du Congo adopte une 2ème Génération du Plan d’Action National sur la mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Date : vendredi 14 septembre 2018

Après deux jours d’atelier visant à contribuer à l’écriture d’une nouvelle génération du Plan d’Action National de mise en œuvre de la Résolution 1325, la République Démocratique du Congo a adopté sa 2ème Génération du Plan pour ainsi améliorer les interventions autour de la thématique Femme, Paix et Sécurité.

Le plan a été adopté le 7 septembre 2018. Il couvre 4 piliers à savoir la participation des femmes, la prévention, la protection et le rétablissement. Il aborde aussi les aspects de coordination des interventions dans ce domaine. ONU Femmes RDC et les autres partenaires – Union Africaine, Union Européenne, Royaume du Pays Bas, République Fédérale d’Allemagne, MONUSCO, UNFPA, PNUD, Diakonia et Cordaid – ont fourni une assistance technique et financière à l'élaboration du plan, résultat des efforts menés par le ministère du Genre, Enfant et Famille, le Secrétariat National de la 1325 et les organisations de la société civile.

Photo : Au lancement de l'atelier de gauche à droite : Mme Rose Mutombo, CAFCO - Société civile, Mme Bineta Diop, Envoyée spéciale de la Présidente de la Commission de l'Union africaine, Mme Chantal Safou, Ministre du Genre, de l'Enfance et de la Famille, Mme Awa Ndiaye Seck, représentante des Nations Unies pour les femmes, Mme Adrienne Bimwana, secrétaire générale du ministère du Genre. Photo : ONU Femmes/Carlos Ngeleka

La Ministre du Genre, Enfant et Famille, Mme Chantal Safou a félicité l’accomplissement des travaux de l’atelier : « il était plus que temps d’avoir enfin cette 2ème Génération du plan d’action », a-t-elle dit. Elle a tenu à rassurer que le plaidoyer pour la budgétisation du Plan d’action afin d’assurer sa mise en œuvre était déjà en cours au niveau du gouvernement.   

En 2010, la République Démocratique du Congo a élaboré son Plan d’Action National pour matérialiser la mise en œuvre de la Résolution 1325. Le secrétariat national 1325 fut installé en 2015 afin de participer aux activités du programme, assurer la gestion, le suivi et la supervision du Plan d'Action national.

« La République Démocratique du Congo est en train d’émerger d’une période de conflits qui a duré plusieurs années », a rappelé Mme Awa Ndiaye Seck, Représentante d’ONU Femmes en RDC. « Autant la Résolution 1325 reconnait l’impact particulier des conflits sur les femmes, elle reconnait aussi le besoin de considérer celles-ci comme parties prenantes à la prévention et à la résolution de ces conflits ».

Mme Bineta Diop, Envoyée spéciale du président de la commission de l’union africaine a rassuré que le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine a adopté, en mai 2018, le cadre de résultats continental pour le suivi et l'établissement de rapports sur la mise en œuvre de l’Agenda Femmes, Paix et Sécurité en Afrique. « Avec cet outil, la Commission de l’Union Africaine veut travailler avec les États membres pour une concrétisation des engagements pris.  Ne sommes-nous pas las des paroles qui restent lettre morte ? C’est le temps de l’action ! » ; a-t-elle ajouté.

Photo : Le ministre du Genre a visité le bureau d'ONU Femmes pour donner suite à la finalisation de la contribution au document de la résolution 1325 de la deuxième génération du PAN Photo : ONU Femmes/Carlos Ngeleka

Depuis son adhésion en 2002 à la Résolution 1325, la République Démocratique du Congo continue à travailler pour mettre en avant la nécessité d’accroître la participation des femmes dans les processus de prise de décision visant à promouvoir la paix et la sécurité, ainsi que dans la prévention, le règlement des conflits et les opérations de maintien de la paix. Conformément aux exigences du conseil de sécurité des Nations-Unies de revisiter le Plan d'Action chaque quatre ans après son élaboration, cette 2ème Génération du Plan National a été élaboré en tenant compte des Objectifs de Développement Durable 2030, du New Deal et des Objectifs de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Ce Plan discute aussi de la participation des jeunes femmes et filles dans les interventions autour de la thématique Femme, Paix et Sécurité (résolution 2250 du conseil de sécurité des Nations Unies).

Un total de 70 experts dont 38 provenant de 18 provinces de la RDC ont travaillé sans relâche pour doter la RDC de sa 2ème génération de plan d’action national de la mise en œuvre de la résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations Unies.