COMMUNIQUE DE PRESSE - Atelier régional d’échange sur la consolidation de la paix sensible au genre 07 -09 Juin 2016 Dakar-Sénégal

Date : samedi 4 juin 2016

ONU Femmes et le Bureau des Nations Unies pour l’Appui à la Consolidation de la Paix (PBSO) rassembleront plus de 30 représentants de gouvernements, organisations internationales et associations de la société civile de neuf pays de l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale travaillant sur la participation des femmes dans la consolidation de la paix, pour un atelier d'apprentissage et de stratégie qui se tiendra du 7 au 9 juin 2016 à Dakar. Cet atelier, axé sur la consolidation de la paix sensible au genre en Afrique de l'Ouest et Centrale, vise à offrir un échange Sud-Sud et une expérience d'apprentissage mutuel pour améliorer la planification, la programmation, le suivi et l’évaluation sensible au genre de la consolidation de la paix dans la région.

Le programme de consolidation de la paix est particulièrement important pour la région d’Afrique Centrale et de l’Ouest, qui a vu de nombreux confits et troubles civils dans plusieurs pays, et qui se rétablit actuellement des conséquences de la récente épidémie d'Ebola en Guinée, Libéria et au Sierra Leone. Les femmes, les hommes, les filles et les garçons sont touchés par ces crises de manière différente, ce qui nécessite des interventions spécifiques lors du processus de reconstruction. L'inclusion de la perspective de genre dans les initiatives de consolidation de la paix est essentielle pour favoriser le développement humain et la paix durable.

ONU Femmes et PBSO se sont engagés à améliorer les initiatives de consolidation de la paix dans une perspective de genre. Ceci nécessite la prise en compte des différentes menaces sécuritaires spécifiques au genre, de la participation inclusive dans la prise de décisions et de l’aspect de protection des groupes potentiellement vulnérables par les initiatives de consolidation de la paix. L'inclusion active des femmes, en particulier celles qui sont moins visibles dans les programmes et projets de consolidation de la paix, est non seulement une chance de créer une société plus juste, mais aussi un facteur déterminant pour la durabilité des processus de consolidation de la paix. La durabilité des moyens d'existence, la croissance économique et le développement humain dépendent aussi de l'autonomisation des femmes après un conflit.

En dépit de plusieurs cadres nationaux de mise en œuvre des normatives internationales, tels que les plans d'action nationaux mettant en œuvre la résolution 1325 du Conseil de Sécurité, le Plan d'action en sept points du Secrétaire Général de l'ONU sur la consolidation de la paix sensible au genre, les stratégies de réduction de la pauvreté et les plans prioritaires de consolidation de la paix, les initiatives de consolidation de la paix restent souvent exclusives et isolées. Le lien entre les différentes politiques et cadres doit être renforcé, ainsi que la coordination entre les différents acteurs travaillant sur les questions de genre et consolidation de la paix au niveau national et régional pour améliorer la programmation, le financement, le suivi et l'évaluation de la consolidation de la paix sensible au genre.

Cet atelier sera une opportunité pour les représentants des gouvernements, des acteurs internationaux et de la société civile de partager leurs connaissances et expériences. L’événement favorisera un dialogue Sud-Sud afin d'inclure la dimension genre dans le cycle de programmation et de consolidation de la paix. Il mettra aussi l’accent sur l'opérationnalisation du Plan d'action en sept points du Secrétaire Général de l'ONU sur la consolidation de la paix sensible au genre. Les participants identifieront les éléments communs, les différences et les principales préoccupations, telles que les questions transfrontalières, et exploreront des stratégies pour améliorer les compétences techniques pour la programmation de la consolidation de la paix sensible au genre.

Pour toute information complémentaire, veuillez visiter :

Ou bien contactez :

PBSO : Tammy Smith, Officier responsable du Fonds pour la Consolidation de la Paix, Spécialiste senior de Suivi et Evaluation