La Côte d’Ivoire en bref

La Côte d’Ivoire est un pays d’Afrique de l’Ouest d‘une superficie de 322 462 km2, limitée au nord par le Mali et le Burkina Faso, à l’ouest par le Libéria et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’Océan Atlantique. La population ivoirienne est estimée à 22 671 331 habitants avec un taux de 51,6% d’hommes et de 48,4% de femmes, selon le dernier Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH 2014), 77,3% de la population a moins de 35 ans. Premier pays producteur de cacao, la Côte d’Ivoire occupe également une place de leader dans plusieurs autres secteurs agricoles notamment les cultures d’exportation telles que le cacao, le coton et l’hévéa. L’agriculture représente entre 25 et 30% du PIB.

Bien qu’elles ne soient pas propriétaires de grandes exploitations, les femmes constituent une main d’œuvre importante surtout dans la production et la commercialisation de cultures vivrières. Elles sont présentes à 29,9% dans le secteur agricole ; 31,6% dans l’industrie ; 59,5% dans le commerce et 39,5% dans les services (Enquête sur le Niveau de Vie des Ménages, ENV2015).

En 2019, la performance de l’économie ivoirienne n’a cependant pas produit les résultats escomptés en termes d'inclusion sociale. Le pays est classé 165e sur 189 pays selon le rapport 2019 du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) sur l'Indice de Développement Humain.

En termes d'indicateurs sociaux, les faibles taux d’achèvement scolaire au collège (35,5 %), les disparités d’instruction entre les filles et les garçons (42,7 % des filles contre 55,5 % des garçons en secondaire), la mortalité maternelle (643 décès pour 100 000 naissances vivantes), la malnutrition infantile et le chômage des jeunes (36 % des jeunes de 15 à 35 ans) figurent parmi les principaux enjeux de développement du pays.

Selon le rapport sur la parité genre du Forum Economique Mondial de 2018, la Côte d’Ivoire vient en 131ème position sur les 149 pays évalués. Ce classement se base sur 4 critères que sont : les opportunités de participation économique, l’éducation, la santé, la participation politique hommes-femmes.

 

ONU Femmes Côte d'Ivoire

Bureau ONU Femmes Côte d'Ivoire
Bureau ONU Femmes Côte d'Ivoire. Crédit photo : ONU Femmes Côte d'Ivoire

Le Bureau de l’ONU Femmes en Côte d’Ivoire a démarré ses activités en 2007, dans le cadre d’un projet conjoint soutenu par le PNUD et la Norvège. Le bureau a d’abord soutenu des approches partenariales de renforcement institutionnel et de développement de capacités en faveur du leadership et de la participation féminine pour accompagner la participation des femmes dans le processus électoral. L’ONU Femmes a reçu son accréditation officielle en Côte d’Ivoire en mai 2013, suivie en février 2014 de la signature d’un accord de siège avec l’Etat de Côte d’Ivoire.

Les actions préconisées dans le premier plan stratégique (2014-2015) d’ONU Femmes en Côte d’Ivoire relèvent des principaux domaines jugés fondamentaux pour progresser vers l’équité et l’égalité entre les sexes dans le pays. Aujourd’hui et conformément au Plan Stratégique global (2022-2025) et à la Note Stratégique du Bureau pays (2021-2025), l’ONU Femmes Côte d’Ivoire travaille dans les domaines prioritaires suivants :