Journée internationale des femmes

Le Burundi s'engage à faire progresser le leadership des femmes lors de la commémoration de haut niveau de la Journée internationale de la femme

Du Président et autres dignitaires aux Burundais ordinaires, des milliers de personnes ont assisté à la commémoration de la Journée internationale de la femme à Gitega, au Burundi, le 8 mars 2021.

Date : vendredi 23 avril 2021

Photo : Odette Kwizera/UN Women Burundi 

De gauche à droite, au premier rang : La présidente du Forum national des femmes, Mme Janvière Ndirahisha, la ministre chargée des droits de l'homme et des questions de genre, Mme Imelde Sabushimike, S.E le Président du Burundi, le Général Evariste Ndayishimiye et son épouse Angeline Ndayishimiye, et la Coordinatrice Résidente a. i. du Système des Nations Unies au Burundi, Mme Nicole Kouassi, se réunissent à Gitega le 8 mars 2021 pour commémorer la Journée internationale de la femme.

Présidant la cérémonie aux côtés de son épouse, S.E. Angeline Ndayishimiye, le Président de la République du Burundi, le Général Evariste Ndayishimiye, a appelé les hommes à ne pas hésiter à confier aux femmes la gestion du patrimoine familial car, selon lui, "les femmes sont naturellement de bonnes gestionnaires". Le gouvernement Burundais, a-t-il déclaré, comprend que le soutien aux initiatives entrepreneuriales des femmes conduit au développement socio-économique, comme le prouve la récente création de la Banque d'investissement et de développement des femmes. Par un tel geste, le Président exhorte les femmes de toutes les provinces du pays à soumettre des projets en vue de bénéficier d’un soutien financier adapté. L’occasion a aussi été saisie afin d’appeler les hommes burundais à valoriser et à respecter les femmes : "Que cette journée serve à mettre fin à la violence physique ou verbale dont sont victimes certaines femmes dans leur foyer", a-t-il averti.

De gauche à droite, au premier rang : La présidente du Forum national des femmes, Mme Janvière Ndirahisha, la ministre chargée des droits de l'homme et des questions de genre, Mme Imelde Sabushimike, S.E le Président du Burundi, le Général Evariste Ndayishimiye et son épouse Angeline Ndayishimiye, et la Coordinatrice Résidente a. i. du Système des Nations Unies au Burundi, Mme Nicole Kouassi, se réunissent à Gitega le 8 mars 2021 pour commémorer la Journée internationale de la femme.

Photo : Odette Kwizera/UN Women Burundi

Au nom du système des Nations Unies au Burundi, Nicole Kouassi, Coordinatrice Résidente des Nations Unies par intérim, a salué les efforts du gouvernement en faveur de la promotion du leadership féminin, soulignant la responsabilité partagée par toutes les parties prenantes de s'attaquer aux multiples défis entravant le leadership des femmes au Burundi. Selon elle, les 12 domaines du Programme d'action de Beijing sont pris en compte dans l'examen à mi-parcours du Cadre de coopération entre l'ONU et le Gouvernement.

De son coté, S.E. Janvière Ndirahisha, présidente du Forum National des Femmes, a salué les efforts du gouvernement pour le progrès du leadership des femmes, et a plaidé en faveur de quotas de genre pour une augmentation de la représentation politique des femmes à tous les niveaux.

L'événement commémoratif, auquel ont assisté des milliers de Burundais s'est terminé par une cérémonie de remise de prix visant à célébrer les femmes et jeunes filles qui ont marqué l'histoire du Burundi dans les domaines du leadership féminin, de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes.