ONU Femmes lance le Réseau des Femmes leaders Africaines du Congo

Date : jeudi 14 décembre 2017

Galvaniser un mouvement de femmes leaders à travers l'Afrique pour qu’elles jouent un rôle important dans la transformation de l’Afrique, par le biais de l’Agenda Afrique 2063 et des Objectifs de développement durable 2030.

Photo de Famille des femmes leaders avec les invités de marque. Photo - ONU Femmes RDC
Photo de Famille des femmes leaders avec les invités de marque. Photo - ONU Femmes RDC

Kinshasa, 14 décembre 2017 – Afin de permettre une appropriation des résultats, au niveau national, du Forum de haut niveau sur les femmes leaders pour la transformation de l'Afrique organisé à New York du 31 mai au 2 juin 2017, ONU Femmes, en collaboration avec les participantes ayant constitué la délégation de la RDC, a organisé un atelier de restitution du forum et de lancement du Réseau des Femmes Leaders Africaines du Congo.

De gauche à droite : Mr. Thomas Terstegen, Mme Awa Ndiaye Seck, Mme Chantal Safou et Mme Thérèse Olenga. Photo - ONU Femmes RDC
De gauche à droite : Mr. Thomas Terstegen, Mme Awa Ndiaye Seck, Mme Chantal Safou et Mme Thérèse Olenga. Photo - ONU Femmes RDC

Le lancement du Réseau des Femmes Leaders Africaines du Congo a connu la participation de la Ministre du Genre, Enfant et Famille, Mme Chantal Safou, de l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne Mr. Thomas Terstegen, de l’Ambassadeur de l’Union Africaine en RDC, Mr. Abdou Abarry, de la Ministre provinciale du Genre de la ville de Kinshasa, Mme Thérèse Olenga et des femmes leaders de la RDC. Dans son mot de circonstance, Mme Awa Ndiaye Seck, Représentante d’ONU Femmes en RDC a présenté la genèse du Réseau et son importance pour la RDC : « Je tiens à préciser que ce réseau est le premier réseau lancé en Afrique ! » 

Le premier forum avait été organisé par la Commission de l’Union Africaine, la République Fédérale d’Allemagne et ONU Femmes. Il avait rassemblé plus de 80 femmes leaders, femmes politiques, du secteur public, femmes entrepreneurs, femmes de la société civile et femmes des médias.  Il avait abouti au lancement du « African Women Leaders Network », ou « Réseau des Femmes Leaders Africaines » ; une nouvelle initiative qui vise à renforcer le leadership des femmes dans la transformation de l'Afrique en mettant l'accent sur la gouvernance, la paix et la stabilité.

L’Ambassadeur de l’Union Africaine en RDC, Mr. Abdou Abarry a salué ce lancement en soulignant que l’Union Africaine supportera totalement cette initiative. Il a ajouté : « L’intérêt de l’Union Africaine par rapport à ce réseau n’est pas un hasard. L’année 2016 a été déclarée année de la femme et l’année 2017 se veut de tirer profit du dividende démographique de l’Afrique. Et la femme Africaine et particulièrement congolaise constitue un pourcentage majeur du dividende démographique ». Pour Thomas Terstegen, l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en RDC, le Gouvernement d’Allemagne salue ce mouvement et se porte garant d’accompagner ce processus et de promouvoir la valeur ajoutée que ce réseau apporte pour la RDC. Il a rappelé : « Nous parlons souvent des richesses potentielles de la RDC, n’oublions pas aussi ce potentiel qu’est la femme ! »

La Ministre du Genre, Enfant et Famille, Mme Chantal Safou a tenu à rappeler que le genre de leadership féminin dont la RDC a besoin est un leadership engagé et encouragé qui incite la participation politique de toutes les femmes, la lutte contre les violences, un leadership qui promeut l’autonomisation économique des femmes, l’éducation de la jeune fille et la paix et la sécurité. Mme Chantal Safou a renchéri en disant : « Essayons de ne pas oublier la femme de base, la femme courageuse qui recherche des solutions à la vie de chaque jour, pour que la RDC aille de l’avant ».

Pour symboliser l'unité du Réseau, toutes les femmes leaders et les invités se sont tenus la main. Photo - ONU Femmes RDC
Pour symboliser l'unité du Réseau, toutes les femmes leaders et les invités se sont tenus la main. Photo - ONU Femmes RDC

Au nom des femmes « pionnières » qui ont représentées La RDC aux Assises de New York en juin 2017, Mme Marie Louise Mwange, femme politique et Ministre du Genre, Enfant et Famille honoraire et Mme Eve Bazaiba, Députée et femme politique ont présenté successivement la restitution des conclusions du Forum de New York, les engagements ainsi que les activités à venir du Réseau des Femmes Leaders Africaines.

Rappelons qu’au cours du forum New York, les femmes leaders ont convenu de mettre en place et d'entretenir un réseau inclusif comprenant la diversité des femmes et des jeunes femmes en position de leadership dans tous les secteurs de la société, d’encourager l’appropriation du réseau parmi les femmes leaders par l'adhésion et la mobilisation des femmes de tous les secteurs, de promouvoir la solidarité entre les femmes africaines et de cultiver des partenariats stratégiques entre les réseaux existants et émergents, de nourrir le leadership des femmes à travers l'échange et la documentation des leçons apprises et des expériences ; le mentorat des jeunes femmes leaders, à travers le dialogue entre les générations et la création de plates-formes pertinentes et finalement de convier la prochaine réunion du Forum à Addis-Abeba en Février 2018.

En fin de cérémonie, Les jeunes femmes de l’ONG Afia Mama, ont présenté la plateforme des femmes leaders congolaises - http://femmesleadersrdc.org/ - une initiative de l’ONU Femmes pour la mise en réseau virtuel des femmes leaders.  Cet annuaire des femmes leaders de la RDC a pour objectif de mieux faire connaitre ces femmes leaders, leurs rôles, leurs domaines d’expertise et intervention et ainsi pouvoir faciliter les contacts entre acteurs et décideurs, coordonner nos activités et aider dans la mise en relation, en ligne. Cette base de données pourra permettre de renforcer la mise en réseau des femmes pour un mouvement féminin congolais fort.