Les ONG congolaises continuent de s’engager pour la protection des femmes et l’action humanitaire

Date : lundi 14 décembre 2020

Congo ONG

Formation participative en leadership féminin, projet pour le « Relèvement socio-économique des femmes du groupement de Mushinga pour consolider la paix dans le Territoire de Walungu » , organisation ARSF. Crédit photo : ARSF

Dans les régions de la République démocratique du Congo les plus touchées par les crises humanitaires, onze ONG locales ou consortiums d’organisations viennent de lancer leur projet financé par le Fonds des Femmes pour la Paix et l'Action Humanitaire (WPHF), dont - sept d'entre eux via le partenariat entre le WPHF et l’Initiative Spotlight. Les projets, sélectionnés à la suite du deuxième appel à propositions du Fonds, recevront un financement total de 1 660 309,91 USD. Ils se concentrent sur la prévention et la protection des femmes et jeunes filles contre les violences sexuelles et basées sur le genre, ainsi que sur la consolidation de la paix, le respect des droits, le leadership des femmes et le relèvement après les conflits. Les organisations sont actives dans 7 provinces :

  • Le Bureau d’Élaboration et de Mise en œuvre des Projets de Développement Communautaire (BEMPRODEC) au Kasaï
  • La Fondation Femme Plus (FFP) au Kasaï Central
  • La Fondation Moyo au Kasai Oriental
  • Sauti Ya Mama Mukongomani (SMM) au Nord Kivu
  • L’Association pour la Défense des Droits de la Femme (ADDF) au Nord Kivu
  • L’Association des Femmes Autochtones Engagées dans la Protection de l’Environnement et la Lutte contre la Pauvreté Féminine (AFPE) au Maï-Ndombe
  • L’Union pour l’émancipation de la femme autochtone (UEFA) au Sud Kivu et Tanganika
  • L’Union de Femmes pour le Développement et Incorporation (UFEDE) au Sud Kivu
  • L’Association pour la dignité des femmes et des enfants (APDFE) au Kasaï
  • Ensemble pour la Promotion de la Femme et de la Famille (EPF) au Sud Kivu
  • L’Action pour la réinsertion sociale de la femme (ARSF) au Sud Kivu

ONU Femmes RDC travaille avec les organisations financées en fournissant un soutien technique, un renforcement des capacités et des conseils pour la communication et la visibilité des activités, le rapportage et l'évaluation. Elle assume également le rôle de secrétariat du Comité national de pilotage, en évaluant les propositions de projet et en effectuant des missions sur les lieux des projets. Le Comité de Pilotage du WPHF rassemble des représentants du Gouvernement, de la société civile et des bailleurs.

Le WPHF est un mécanisme de financement flexible et rapide qui soutient des actions concrètes qui visent à renforcer la capacité des femmes à agir localement pour prévenir les conflits, répondre aux crises et aux situations d'urgence, et saisir les opportunités de consolidation de la paix. Le Fonds des Femmes pour la Paix et l'Action Humanitaire apporte un soutien financier à la société civile et aux organisations de base en République démocratique du Congo depuis 2019. Sept des projets de ce deuxième appel sont soutenu à travers le partenariat entre WPHF et l’Initiative Spotlight de l’Union Européenne.

L'initiative Spotlight est un partenariat mondial pluriannuel entre l'Union européenne et les Nations Unies visant à éliminer toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles. Lancée en 2017 avec un financement initial de 500 millions d'euros de l'Union européenne, cette initiative représente un effort mondial sans précédent visant à investir dans l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, condition préalable et moteur de la réalisation des objectifs de développement durable.

Plus d’informations :
  • Adriana Borra Spécialiste en Communication adriana.borra@unwomen.org